Forum français dédié à la saga Twilight de Stephenie Meyer et à ses adaptations.
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dracula : roman et adaptations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mariel
Mind-Reader
avatar

Nombre de messages : 817
Date d'inscription : 20/01/2009
Age : 27
Localisation : In my dreams

MessageSujet: Dracula : roman et adaptations   Dim 18 Avr - 17:34

Dracula est un roman de l'écrivain irlandais Bram Stoker publié en 1897. Il raconte l'histoire d'un vampire, c'est-à-dire un être immortel qui se repaît du sang des vivants, dont le nom s'inspire du surnom d'un personnage historique, Vlad Ţepeş (Vlad III l'Empaleur), prince de Valachie au XVe siècle.

Le personnage du comte Dracula est né en 1896, dans le roman écrit sous forme épistolaire, par l'écrivain irlandais Bram Stoker lequel s'est inspiré des légendes courant sur Vladd Ţepeş, un voïvode de Valachie surnommé « Dracula » et réputé particulièrement cruel. Néanmoins, son personnage n'est pas à proprement parler Vlad Ţepeş devenu vampire. Le prince valaque lui a seulement servi à donner un certain réalisme à son histoire, et surtout à nommer son personnage. Bram Stoker s'est beaucoup documenté sur les légendes de vampire pour créer son personnage, et il a découvert Vlad Ţepeş alors qu'il avait déjà son livre en tête. Jack l'éventreur, qui sévit à Londres en 1888, et auquel on a rapidement donné une dimension surnaturelle, a aussi pu l'influencer (une partie du roman se déroulant à Londres).
Dracula n'est pas le premier roman fantastique à exploiter le thème du vampire : dès 1819, John Polidori publie The Vampyre inspiré d'une idée originale de Lord Byron. Dans les années suivantes, plusieurs auteurs exploitèrent le potentiel d'un monstre à l'apparence humaine. Dracula marqua pourtant une étape cruciale dans la littérature fantastique et en particulier celle abordant le thème des vampires. Le succès du livre et la popularité du personnage en attestent encore aujourd'hui. Plus que le sens du récit et la maîtrise du suspense de Stoker, c'est la personnalité de son personnage principal qui fond le mythe. Le comte Dracula, au-delà de la créature d'épouvante aux pouvoirs surnaturels, est avant tout un être humain damné, un mort-vivant, et c'est cette dimension complexe qui assure son charme.
En effet, Dracula est un monstre mais est aussi un réprouvé, un rejeté de Dieu, une personne à craindre mais aussi à plaindre. Mina Harker enjoint ses compagnons à éprouver à son endroit non de la haine mais de la pitié, ce qui n'exclut évidemment pas de la détermination pour s'en débarrasser.
Citation :
« Mais ce n'est pas une œuvre de haine. Le pauvre être qui a causé toute cette souffrance est le plus malheureux de tous. Songez quelle sera sa joie à lui aussi quand, son double malfaisant étant détruit, la meilleure part de lui-même survivra, son âme immortelle. Vous devez avoir pitié de lui aussi, sans que cela empêche vos mains de le faire disparaître de ce monde. »
— Bram Stoker, Dracula, chapitre 23.
Résumé :
Spoiler:
 
Source : Arrow

Plusieurs adaptations ont été tirées du mythe et du roman inspirés par le personnage de Dracula :


Nosferatu de Friedrich Murnau (1922) avec Max Schreck


Dracula de Tod Browning (1931) avec Bela Lugosi


Horror of Dracula de Terence Fisher (1958) avec Christopher Lee


Le Bal des Vampires de Roman Polanski (1967)


Dracula de Francis F. Coppola (1992) avec Gary Oldman
Revenir en haut Aller en bas
http://whatmariedidnext.blogspot.com/
Resmiranda
Dazzling Look
avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 18/01/2009
Age : 34
Localisation : In my happy dreams

MessageSujet: Re: Dracula : roman et adaptations   Lun 19 Avr - 18:39

Merci Mariel pour cette présentation. Est-ce que tu as bien accroché avec le livre ?
Revenir en haut Aller en bas
L_Alex
Rosalie’s Mirror
avatar

Nombre de messages : 195
Date d'inscription : 22/09/2009
Age : 40

MessageSujet: Re: Dracula : roman et adaptations   Lun 19 Avr - 19:57

Très jolie présentation Mariel , j'étais persuadée qu'il y en avait déjà eu une ... comme quoi !!

Personnellement j'ai vu vu quelques adaptations et je n'ai lu le roman qu'il y a peu de temps et j'avais bien accroché, bizarrement depuis les "Liaisons dnagereuses" j'aime assez le style épistolaire et pourtant ce n'était pas gagné !
Revenir en haut Aller en bas
Mariel
Mind-Reader
avatar

Nombre de messages : 817
Date d'inscription : 20/01/2009
Age : 27
Localisation : In my dreams

MessageSujet: Re: Dracula : roman et adaptations   Mar 20 Avr - 23:16

Je viens de refermer le roman et je suis plus fan que jamais. C'était ma première relecture et j'en suis ressortie plus impressionnée que lors de la "lecture de découverte" comme j'appelle ça. Pour moi, Bram Stoker est l'Alfred Hitchcock de la littérature classique ; il m'a tenu 600 pages en haleine alors que je connais déjà l'histoire !
Je regrette cependant que ces passages ne soient pas narrés du point de vue de Dracula, on apprendrait alors à mieux le connaître, bizarrement il ne m'a pas paru très présent dans le roman. Et ça me gêne presque qu'il soit décrit comme un personnage foncièrement mauvais, dans la réalité personne n'est aussi monolithique ; mais bon ça ne reste que de la littérature fantastique. Je me suis attachée à d'autres personnages, tels que le Dr Seward et le Pr Van Helsing, surtout ce dernier et son état de santé mental ambigu. Mais d'autres m'ont un peu ennuyé car ils frisent la caraicature (Johnathan Harker et Quincey Morris). Le palme du pire revient tout de même à Mina qui est parfaite, la femme modèle et fidèle, un véritable martyr chrétien ; ce n'est que mon humble opinion après tout.
J'ai noté quelque chose de très troublant durant ma relecture. L'auteur semble presque antisémite. C'est plutôt dérangeant. Stoker décrit les vampires commes des êtres avides (de sang ? d'argent ?) au teint malade et au nez aquilin. Or, vers la fin du roman, Johnathan Harker écrit dans son journal qu'il a rencontré des juifs et leur description ressemble étrangement à la description qu'il fait du comte lui-même. Soit c'est une coïncidence, soit Stoker essaye bien de métaphoriser une quelconque invasion juive par une vampirisation de la société. Mais on ne saura jamais ce que pensait vraiment l'auteur, cela ne reste qu'une triste hypothèse ; j'espère tout de même que ce n'est qu'une coïncidence...
Revenir en haut Aller en bas
http://whatmariedidnext.blogspot.com/
lady Clare
Cliff Diving
avatar

Nombre de messages : 730
Date d'inscription : 29/01/2009
Localisation : Dreaming in Thunderbird and Whale bookshop

MessageSujet: Re: Dracula : roman et adaptations   Lun 10 Mai - 22:46

ça c'est du post! Mariel, bravo, je plussoie à tout ce que tu as dit! Merci d'avoir mentionné Le Bal des Vampires, qui est l'un de mes films cultes, même s'il a pas mal vieilli.
Comme toi, je l'ai redécouvert en re-lecture, mais c'était vingt ans après, et j'ai été scotchée de A à Z... Mon passage préféré, je crois est celui où
Spoiler:
 
J'adore le personnage de Mina, si j'avais eu une fille, j'aurai voulu l'appeler comme ça... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dracula : roman et adaptations   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dracula : roman et adaptations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Débat] Les adaptations de Roman
» Votre top des adaptations BBC et autres adaptations
» Les adaptations littéraires et vous!
» "La Pierre de lune" (The Moonstone) : le roman et ses adaptations
» Madame Bovary (le roman et ses adaptations).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Enough For Forever :: Alice's Slumber Party :: Littérature-
Sauter vers: